Production > Production française >


La production totale de pommes de terre est estimée à 6,2 millions de t comme suit :

-Conservation : 4,7 millions

-Fécule : 1,2 million

-Plants : 0,4 million

-Primeurs : 0,18 million

 

1) Conservation :
 
Les principales régions productrices de pommes de terre sont le Nord-Pas de Calais, la Haute Normandie, la Basse Normandie, la Picardie, la Bretagne, le Centre, la Champagne et l'Ile de France :
Voici les principales données de production pour les pommes de terre de conservation (frais + transformation + exportations en frais et transformation) :
 
Source : Panel UNPT-CNIPT, Agreste

 

- Le marché du frais

Le marché du frais concerne les pommes de terre trouvées en l'état dans les magasins de la Grande distribution, des détaillants, et des marchés locaux.

Les ventes en France représentent à l'état frais environ 1,1 million de tonnes, dont 140 000 tonnes destinées à la restauration hors domicile et 1 million de tonnes au détail, dont près de 80 % commercialisés par les circuits de la grande distribution (hypermarchés, supermarchés, discomptes).
 
 
 
La baisse des prix a été particulièrement palpable pour les producteurs au cours de la campagne 2009/2010. Les chairs fermes ont été en moyenne vendue 0,94€ /kg et les pommes de terre de consommation courante à 0,55€ / kg.
 
La pomme de terre constitue une réponse privilégiée à la problématique du pouvoir d’achat rencontrée par les consommateurs.
 
- La production dans les jardins (non comptabilisée)
 
En plus du tonnage opéré par les producteurs, la production dans les jardins est estimée à environ 400 000 t. Ce tonnage est très variable selon les conditions climatiques et notamment par la pression mildiou qui est particulièrement forte certaines années (non significative en 2009)

 

- Le marché de la transformation
 
Les industries de transformation utilisent près de 1,2 million de tonnes, dont les 2/3 pour la fabrication de frites surgelées et de purées en flocons.
En France, plus d'une dizaine d'industries agroalimentaires opèrent la transformation de pommes de terre :
 
 
Vente de produits finis (Source GIPT) :
· Frites et spécialités surgelées : 65 %
· Pommes de terre sous vide : 12 %
· Chips : 11 %
· Purée déshydratées : 8 %
· Autres Produits : 4 %
 
- Le marché de l'export
 
La France exporte chaque année près de 2 millions de tonnes de pommes de terre de conservation. Les principaux clients de la France sont l'Espagne et l'Italie, ainsi que le Portugal et l'Allemagne pour le marché du frais, et la Belgique et les Pays-Bas pour l'industrie de transformation.
 
 
 
 
2) Le marché de la fécule
 
La production de fécule est estimée à 1 million de tonnes. La production d'amidon de pomme de terre est organisée et contingentée au niveau européen.
 
Elle bénéficie d’une Organisation Commune de Marché (OCM) et est rattachée au régime des Céréales. Le Contingent (quota) français est actuellement de 265 031 tonnes, soit 13,6% du quota fécule européen. Le contingent est produit par prés de 1500 producteurs qui cultivent 23 000 ha.
En France 2 usines transforment la pomme de terre en fécule : Vecquemont (80) et Haussimont (51)
 
 
L’industrie papetière (papier, carton…) est le principal débouché de l’amidon avec 76% des 1 250 000 tonnes de pommes de terre produites. Viennent ensuite l’industrie textile (3%), l’industrie alimentaire (16%) et l’industrie des matériaux (5%).

 

3 ) La production de plants

En 2008/09, la récolte de plants de pomme de terre a atteint 441 500 t sur une superficie de 15 844 ha (source GIPT)

4) La production de primeurs

La primeur est une pomme de terre récotée avant sa complète maturité, commercialisée immédiatement après l'arrachage et dont la peur peut être enlevée aisément sans épluchage.Vendue officiellement chaque année avant le 15 août, cette pomme de terre connapit des difficultés depuis une dizaine d'année mais les primeuristes sont déterminés à inverser la tendance.

On cultive environ 7700 ha de primeurs avec un rendement moyen de 23t/ha . La production atteint 180 000 t contre 420 000 t en 1992. En 15 ans, près de 60% de la production a disparu.... 

 

 

 
 

 


© UNPT - 2009